A FILIGHJINA DI U VERANU

De St Michel à Campimonti, dans un printemps 2018 qui n’en a que le nom, entre brouillard, pluie, vent et mauvais temps constant, a filighjina s’est traduite par des travaux de coupe autour des lignes électriques. Le haut des branches : le houppier est éliminé par la voie du ciel. Un hélicoptère avec un câble suspendu, dirigé au sol par un technicien, élague à vitesse grand V et beaucoup de bruit l’ensemble des branches et rameaux au dessus des arbres. En corse le houppier se traduit par cimale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*